Bonjour ! Voici la quarantième édition de #lexpressiondumardi, consacrée à l’expression « prendre ses jambes à son cou ».

Prendre ses jambes à son cou

Prendre ses jambes à son cou - Expressions Gramemo

Merci d’avoir suivi #lexpressiondumardi jusqu’ici ! Je vous invite, si vous le voulez bien, à partager cette fiche à l’aide des boutons situés sous l’article.

Vous pouvez également découvrir les expressions des semaines passées en cliquant sur les liens suivants :

toucher sa billeavoir roulé sa bosseen connaître un rayonmordre sur sa chiqueramener sa fraiseen avoir plein le dosavoir le cul entre deux chaisesla semaine des quatre jeudisêtre la cinquième roue du carrossene pas avoir inventé l’eau chaudepasser l’arme à gauche ;

en boucher un coinpasser un savonse tenir à carreautiré par les cheveuxil pleut des cordesc’est l’hôpital qui se fout de la charitéavoir une case en moinsfaire son beurresortir de ses gondsen avoir ras la casquetteprendre ses cliques et ses claquesà la bonne heure ;

quand les poules auront des dentsavoir un polichinelle dans le tiroirprendre (ou avoir) de la bouteilleprendre la clé des champsparler français comme une vache espagnoleil y a de l’orage dans l’airavoir un poil dans la mainne pas pouvoir être au four et au moulin ;

couper les cheveux en quatrec’est la fin des haricotscompte là-dessus et bois de l’eau (fraîche)en avoir sa claquefaire le pied de gruene pas être tombé de la dernière pluierouler quelqu’un dans la farine, les carottes sont cuites.

Bonne lecture et à mardi pour une nouvelle expression !

Partager cet article
  •  
  • 21
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    21
    Partages

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Sorry, the comment form is closed at this time.