Nous vous présentions il y a déjà deux ans dans cet article les différents modes de la conjugaison. Je vous propose aujourd’hui d’entrer un peu plus dans les détails et de découvrir tout ce que vous devez savoir sur l’infinitif.

 

Infinitif Gramemo

Qu’est-ce que l’infinitif ?

L’infinitif est la forme sous laquelle on trouve les verbes dans le dictionnaire. Un verbe à l’infinitif n’est pas conjugué et ne porte pas de marques de personnes.
Exemples : manger, boire, dormir

Il peut être employé seul ou comme noyau d’un groupe infinitif.
Exemple : Il aime profiter du calme le soir.

L’infinitif est, avec le participe et le gérondif, l’un des modes impersonnels de la conjugaison française.

>> Je vous recommande la lecture de cet article si vous souhaitez en savoir plus sur les différents modes (indicatif, impératif, subjonctif, conditionnel, etc.)

 

Infinitif présent ou passé

Un verbe à l’infinitif présent peut avoir les terminaisons -er, -ir, -re ou -oir.
Exemples : rêver, franchir, interdire, s’asseoir

Un verbe à l’infinitif passé est formé de l’auxiliaire avoir ou être à l’infinitif et du participe passé du verbe. L’infinitif passé indique qu’une action est terminée ou qu’elle a été accomplie avant une autre.
Exemples : avoir dormi, être arrivé

 

Utilisation de l’infinitif

Il peut être employé dans les cas suivants :

  • pour exprimer une recommandation, une interdiction ou un ordre (comme un impératif mais sans s’adresser à une personne en particulier)
    Exemples : Ne pas stationner. S’adresser à la réception. Bien mélanger avant de déguster.
  • dans une interrogation (pour exprimer le doute, on l’appelle alors infinitif délibératif)
    Exemples : Que dire ? Qui inviter ? Comment choisir ?
  • dans une exclamation (pour exprimer l’étonnement, le souhait, la protestation)
    Exemples : Rentrer ! Non merci ! Toi, venir nous voir un soir de semaine !
  • dans un récit après de (infinitif de narration)
    Exemple : Et le public de s’esclaffer.
  • dans une subordonnée infinitive. Il a alors son propre sujet et peut avoir des compléments, attributs, etc.
    Exemple : Il regarde le train démarrer.

 

L’infinitif dans le rôle du nom

L’infinitif peut jouer le rôle d’un nom. Il peut alors en avoir toutes les fonctions :

  • sujet
    Exemple : Lire est ma passion.
  • complément du nom
    Exemple : une machine à écrire
  • complément de l’adjectif
    Exemple : Je suis fier d’avoir réussi.
  • complément d’objet
    Exemple : J’aimerais lui parler. (COD)
  • etc.

 

Infinitif autorisé, facultatif, obligatoire

L’infinitif n’est autorisé dans les propositions subordonnées complétives que si le verbe de la subordonnée et celui de la proposition principale ont le même sujet.
Exemple : Ils ont décidé qu’ils iraient visiter l’Irlande cet été. >> Ils ont décidé d’aller visiter l’Irlande cet été.

L’infinitif est facultatif dans les propositions complétives après les verbes suivis de l’indicatif.
Exemple : J’espère que je pourrai arriver à temps. = J’espère pouvoir arriver à temps.

L’infinitif est obligatoire dans les propositions complétives après les verbes suivis du subjonctif (regretter, craindre, douter, vouloir, etc.).
Exemple : Il craint d’arriver en retard. (et non : Il craint qu’il arrive en retard)

 

Je vous remercie d’avoir lu cet article (et vous félicite d’autant plus si vous l’avez lu en entier !). Si vous le souhaitez, vous êtes libre de le partager grâce aux boutons de partage situés un peu plus bas. Merci et à bientôt !

 

Partager cet article
  • 1
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    3
    Partages

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Sorry, the comment form is closed at this time.