Très utilisé à l’oral puisqu’il sert notamment à donner des ordres ou des conseils, à exprimer des souhaits ou des prières, le mode impératif pose certains problèmes à l’écrit. Nous allons les passer en revue afin de clarifier les choses.

 

092 L imperatif

 

 

  • On utilise le subjonctif pour exprimer un ordre aux 3e personnes du singulier et du pluriel.
    Exemples : Qu’il se taise ! Qu’ils parlent !

 

  • Lorsque l’impératif est suivi d’un ou plusieurs pronoms compléments, ils sont reliés par des traits d’union ou par un trait d’union et une apostrophe.
    Exemples : Prends-le. Dis-le-lui. Donne-m’en.

 

  • Quand l’impératif ne se termine pas par -s à la 2e personne du singulier, on en ajoute un pour faire la liaison avec y ou en. Le -s se prononcera donc -z dans ce cas.
    Exemples : Parle ! Parles-en avec ton médecin. Va dans le jardin. Vas-y !
    Attention : Il n’est pas nécessaire d’ajouter la terminaison -s à tous les verbes qui n’en ont pas à la 2e personne du singulier, on le fait seulement lorsqu’ils sont suivis de y ou en.

N’oubliez pas de partager cet article autour de vous ! A très bientôt !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.