Le saviez-vous ? Le verbe voir possède un homophone, voire, qui justement n’a rien à voir avec voir. Vous me suivez?

Je ne vous apprends rien si je vous dis que le verbe « voir » signifie « percevoir par la vue ou par l’esprit »: « Je crois voir ce dont tu veux parler. »

Voire, quant à lui, est un adverbe qui n’est pas employé très souvent mais qui, selon moi, améliore la qualité de votre expression lorsqu’il est bien utilisé (et orthographié).

« Ils étaient deux cents, voire trois cents à s’être déplacés pour voir le spectacle. »

Voire introduit « l’éventualité d’un degré supérieur, d’un sens plus fort » (Larousse). Ce qui suit « voire » est donc plus fort, plus grand ou important que ce qui le précède. Mais ce n’est pas certain.

« Il faut des mois, voire des années pour bien maîtriser un instrument de musique. »

Note: « voire même » existe, mais il n’est pas très correct car redondant.

En résumé:

019 Voir ou voire

 

Partager cet article
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    1
    Partage

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org //
Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

3 Commentaires:

Laisser un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *