Parfois, on peut être décidé à s’améliorer, en particulier en ce qui concerne son orthographe et sa grammaire, mais ne pas savoir par où commencer. Pire, on peut même consulter quelques livres ou sites web consacrés au sujet et finir par se sentir complètement démuni face à l’ampleur de la tâche.

Oui, la grammaire française est un sacré morceau à avaler.

Par chance, personne ne vous demande de la connaître sur le bout des doigts du jour au lendemain, ni même de la connaître sur le bout des doigts tout court. S’améliorer ne veut pas dire devenir parfait, mais simplement, réussir à faire certaines choses qu’on n’arrivait pas à faire correctement auparavant. C’est tout. Réglez un problème ici, puis réglez-en un autre là, et bam, vous vous êtes amélioré. Et ensuite, renouvelez l’opération. Encore et encore, selon vos besoins.

Pour vous aider, nous vous proposons aujourd’hui quatre « trucs » très simples pour améliorer votre façon d’écrire, de manière quasi instantanée. Oui, oui, vous avez bien lu: de manière quasi instantanée. Nous n’allons pas vous livrer ici des secrets ancestraux de ninjas de la grammaire, mais plutôt quelques manières un peu différentes d’aborder le problème, simples et rapides à mettre en place et efficaces très rapidement.

011 4 manieres de s'ameliorer

 

 

1) Relisez-vous

Non, non, c’est très sérieux. Ce conseil a l’air tout bête mais vous n’imaginez pas le nombre de fautes qui seraient éliminées rien qu’en repassant une seconde fois sur votre texte avant de le publier, de l’envoyer, de le donner au prof, etc.

Personne n’est à l’abri des fautes de frappe, des lettres inversées, des -s qui se perdent en route ou qui s’ajoutent au mauvais endroit, des mots ou expressions répétées deux fois, et le seul véritable moyen de les repérer est de se relire. Ou à la limite, de se faire relire par une autre personne, si vous en avez une sous la main. Mais si vous pouvez le faire de façon autonome, c’est toujours mieux, donc relisez-vous ! Cet article que vous êtes en train de lire sera lui-même relu 3 ou 4 fois avant d’être publié ! Un brouillon est un brouillon, il doit être relu. Tout comme un SMS, ou un statut Facebook, ce qui ne prendra que quelques instants. Je le redis une dernière fois: RELISEZ-VOUS. Et vous verrez la différence.

 

2) Cherchez les mots de la même famille

Parfois on a un doute face à un mot que l’on utilise rarement (du moins à l’écrit), et on hésite. Au final, on l’écrit un peu à l’arrache en se disant que personne ne remarquera la faute. Faux.

Si vous n’êtes pas très sûr de vous face à un mot à rallonge, dites-vous bien que les mots n’ont pas été créés en mettant des lettres l’une après l’autre aléatoirement. Les mots appartiennent tous à des familles, qui ont des racines communes, et ces racines peuvent souvent vous aider parce que vous les connaissez déjà.

Exemple: Il y a quelques semaines je suis tombée sur un commentaire sur un forum. Je ne sais plus de quoi il était question mais j’y ai lu le mot « empaucher ». Certes, vous ne l’avez peut-être jamais écrit auparavant. Mais vous savez écrire le mot « poche », et si vous savez qu’empOcher veut dire « mettre dans sa poche », alors vous savez aussi l’écrire. Simple, non?

Décomposez les mots inconnus/peu connus, et retrouvez les visages familiers qui s’y cachent.

 

3) Utilisez votre smartphone

Petite précision pour les non-anglophones: le « smart » de smartphone veut dire malin, intelligent. Votre téléphone est donc intelligent, formidable. Et vous l’avez en permanence avec vous. Certains dorment même avec leur téléphone, n’essayez pas de le nier ! 🙂

Ce petit objet qui vous suit partout, et en particulier sa capacité à aller sur internet, est un avantage considérable et une aide précieuse si vous voulez améliorer votre français écrit. Un doute sur l’orthographe d’un mot, une tournure de phrase? Vous pouvez vérifier immédiatement.

Quelques sites utiles:

Dictionnaire Larousse

Le Conjugueur

Trésor de la Langue Française

Pour une vérification ultra rapide, vous pouvez même taper votre mot/expression dans la barre de recherche Google, qui vous fera – le plus souvent – des propositions, parfois même avant que vous n’ayez terminé de taper. Fabuleux, n’est-ce pas?

Une petite précision au passage: bien sûr, si vous êtes en cours, ou dans le contexte d’un examen, n’utilisez pas votre smartphone. Cela va de soi, mais certaines choses doivent parfois être dites clairement. 😉

 

4) Comblez les vides dès que vous les repérez

Si vous voulez sérieusement vous améliorer, vous devrez prendre l’habitude de vérifier lorsque vous avez des doutes, et sans attendre. Dès que vous vous posez une question sur l’orthographe d’un mot ou si vous avez un doute sur le sens d’un autre, le meilleur conseil que je puisse vous donner est de vérifier tout de suite, dans la mesure du possible (et puisque nous savons maintenant que la plupart d’entre vous a un smartphone-dictionnaire en permanence dans sa poche, cela ne sera pas difficile !), sinon vous oublierez. Et la prochaine fois, vous aurez le même doute et vous referez la même erreur.

Repérez les vides, et comblez-les rapidement. C’est d’ailleurs de là que l’idée même de ce site est née : la grammaire comme un grand puzzle plein de trous, que nous remplirons, les uns après les autres, avec les pièces adéquates.

 

Merci d’avoir lu cet article un peu plus long qu’à l’accoutumée, d’autres du même type vous seront proposés de temps en temps.

Si vous avez trouvé cet article utile, partagez-le avec vos proches, il leur sera peut-être tout aussi utile !

Merci pour votre soutien et à très vite.

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.
2 Commentaires:
  1. mouillard septembre 05, 2017 Reply

    bonjour je voudrais des textes à faire conjugaison,homophobres, homonymes , adverbes

Laisser un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *