Nous allons aujourd’hui étudier (brièvement, rassurez-vous !) les homophones mie, mis, m’y et mi.

 

La mie

La mie désigne la partie molle et claire qui se trouve à l’intérieur du pain. Elle peut aussi, en langage littéraire, désigner une amie ou la femme aimée.
Exemples : Pense à acheter du pain de mie pour les croque-monsieur ! J’aime beaucoup la mie des baguettes fraîches. Ma mie, permettez-moi de vous accompagner à la ville !

 

Mis, mit

Mis et mit sont des formes conjuguées du verbe mettre au passé simple. Mis est aussi le participe passé de ce verbe.
Exemples : Je mis plus d’une heure à faire le trajet du retour. Ce jour-là tu mis beaucoup d’humour dans ton discours. Il mit un costume pour l’occasion. Elle a mis les fleurs dans un vase.

 

M’y

M’y est formé du pronom personnel me (élidé) et de y.
Exemples : Paris est très accessible en TGV, je m’y rends deux à trois fois par an. Je souhaite terminer ce travail dans les temps, et je m’y emploie corps et âme.

 

Mi

Mi est un préfixe invariable, qui exprime la moitié ou le milieu. Mi est aussi une note de musique située entre ré et fa.
Exemples : à mi-chemin, les yeux mi-clos, un plat mi-cuit, mi-figue mi-raisin, la mi-temps, à mi-voix

 

En résumé :

 

Mie mis m'y mi - Gramemo

 

Je vous remercie d’avoir lu cet article ! Pour le partager, rien de plus facile, cliquez simplement sur les boutons de partage situés un peu plus bas. Merci par avance ! 🙂

Partager cet article
  •  
  • 156
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    156
    Partages

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Sorry, the comment form is closed at this time.