Après notre article sur les règles d’écriture des chiffres et des nombres, voici tout ce qu’il est nécessaire de savoir sur les adverbes. Chargés de préciser ou de modifier le sens des éléments qu’ils accompagnent, les adverbes sont faciles à utiliser – et ce, d’autant plus qu’ils sont presque toujours invariables -, ce qui en fait de vrais amis pour tous ceux qui souhaitent améliorer et enrichir leur façon d’écrire en français.

 

044 Adverbes

 

 

– Utilisation:

Comme indiqué dans l’introduction, les adverbes servent à préciser ou modifier le sens des éléments qu’ils accompagnent :

– des verbes : Nous avons bien mangé.
– des adjectifs : Elle est très cultivée.
– d’autres adverbes : Il a couru assez vite.
– des propositions ou phrases complètes : Prudemment, il a traversé la rue.

Ils donnent des précisions sur le lieu, la quantité, le temps, ou encore la manière, et sont généralement facultatifs.

 

– Accord :

L’adverbe est toujours invariable, sauf « tout » lorsqu’il est employé avec un adjectif féminin commençant par une consonne ou un H aspiré.
Exemples : Elle est tout émue. (et non pas : toute émue, car l’adjectif « émue » commence par une voyelle)
Elles sont toutes contentes (= très contentes).

 

– Les différents adverbes :

Globalement, on peut dire qu’il existe deux types d’adverbes : ceux qui se terminent par -ment, et les autres.

Les adverbes qui se terminent par -ment sont généralement formés en ajoutant -ment à un adjectif au féminin. Exemples : grande/grandement, forte/fortement, longue/longuement.

Exception: Quand l’adjectif au masculin se termine par -é, -i ou -u, on place -ment après l’adjectif au masculin et non au féminin. Exemples : joli/joliment, aisé/aisément, goulu/goulûment.

A noter : certains adverbes en -ment n’ont pas été formés à partir d’adjectifs. Exemples: quasi/quasiment, bougre/bougrement.

Les adjectifs qui se terminent par – ant et -ent produisent des adverbes en -amment ou -emment respectivement (mais tous les deux se prononcent de la même manière : -amment). Exemples: apparent/apparemment, courant/couramment.

– Les autres adverbes sont soit des mots venus du latin ou de l’époque romane (bien, mal, plus, quand, mieux, tant, tard, très, avant, jamais, derrière, demain, assez, etc.), soit des adjectifs utilisés comme adverbes (et dans ce cas ils sont invariables : Ces parfums sentent bon. Elle peut chanter très haut.), soit des ensembles de mots ou locutions adverbiales (à présent, en général, à l’inverse, de fait, etc.), qui peuvent être des emprunts à d’autres langues (in extremis, in extenso, fissa, cash, etc.).

 

Pour finir, n’abusez pas trop des adverbes, qui ont tendance à alourdir le texte s’ils sont trop nombreux !

 

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.
3 Commentaires:

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.