Soyez les bienvenus pour ce nouvel article ! Il vous aidera à bien distinguer les homophones fort, for et fore.

Fort (adjectif)

Fort est un adjectif qui a de très nombreuses significations, dont voici une sélection non exhaustive : qui est solide, robuste, qui a de la force (morale ou physique), qui est corpulent, épais, qui manifeste de l’autorité ou de la violence, qui est résistant, qui a de la puissance, qui est en grande quantité, qui a une odeur ou un goût désagréable, qui a de grandes compétences dans un domaine, qui a du savoir-faire.
Exemples : Elles ont su rester fortes dans les épreuves. Il a toujours aimé jouer le rôle de l’homme fort. Un homme petit et de forte corpulence, tout de noir vêtu et l’air furieux fit son entrée dans la cour principale. J’ai toujours été très fort en maths. Il n’aime pas trop les fromages forts.

Fort (adverbe)

Fort est un adverbe qui signifie : très, extrêmement, beaucoup, avec force ou vigueur.
Exemples : J’ai lu ce livre il y a fort longtemps. Il a décidé de frapper fort avec ce nouveau projet ambitieux. J’ai encore fort à faire avant notre départ en vacances.

>> Lisez cet article pour en savoir plus sur les adverbes.

Fort (nom masculin)

Un fort (ou forteresse) est un ouvrage de fortification dont l’objet est de défendre de manière autonome un point important. Un fort peut aussi désigner une personne qui a des ressources, de la puissance ou de la volonté.
Exemples : Le Fort Boyard est devenu célèbre grâce au jeu télévisé qui se déroule entre ses murs. Elle a toujours essayé de protéger les plus faibles des forts.

Expressions avec le mot fort

De nombreuses expressions emploient le mot fort, en voici quelques-unes :

  • c’est un peu fort (de café) : c’est incroyable, difficile à accepter
  • une forte tête : une personne rebelle à toute autorité
  • c’est plus fort que moi : je ne peux pas m’en empêcher
  • un temps fort : un moment marquant, très important
  • fort comme un bœuf/comme un Turc : doté d’une grande force physique
  • payer le prix fort : payer un prix excessif, subir des conséquences très négatives

For (nom masculin)

Le nom for s’utilise presque exclusivement dans l’expression « en/dans mon/ton/son for intérieur », qui signifie au fond de moi/toi/lui, en ma/ta/sa conscience.
Exemple : Il avait beau ne rien dire, mais en son for intérieur il n’aimait pas du tout la façon dont tu le traitais.

Fore, fores, forent (verbe conjugué)

Fore, fores et forent sont des formes conjuguées du verbe forer, qui signifie percer un trou avec un foret.
Exemples : je fore, tu fores, il/elle/on fore, ils/elles forent, que je fore, que tu fores, qu’il/elle/on fore, qu’ils/elles forent, fore !

En résumé :

Fort, for, fore - Homophones Gramemo

Je vous remercie d’avoir lu cet article ! Si vous l’avez trouvé intéressant, je vous invite à le partager autour de vous grâce aux boutons situés un peu plus bas. Merci par avance !

Avant de partir, vous pouvez aussi :


découvrir la collection de livres Gramemo
regarder de courtes vidéos sur notre chaîne YouTube, ou encore
lire d’autres articles pour, petit à petit, mieux écrire en français.


A très bientôt !

Partager cet article
  •  
  • 16
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    16
    Partages

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.