Il est grand temps de nous attaquer à de nouveaux homophones ! (c’est-à-dire, comme vous le savez, à des mots qui se prononcent de la même manière mais ont des sens/orthographes différents)

C’est = ceci est, cela est. « Ceci » et « cela » étant des pronoms démonstratifs, le « c apostrophe » peut donc être le sujet d’une phrase: « c’est beau », « c’est une fête géniale ». On peut le faire précéder de notre vieil ami « ça »: « ça, c’est beau », « ça, c’est une fête géniale ».

S’est : le « s apostrophe », tout comme « se », est un pronom personnel réfléchi. Pour simplifier, s’ et se s’emploient avec des verbes qui signifient qu’on se fait quelque chose à soi-même (volontairement ou non): « il s’est cassé la jambe », « il s’est sauvé en courant », « elle s’est souvenue qu’elle avait un rendez-vous chez le dentiste ».

En bref, le « s » renvoie à soi et le « c » à ça (quelque chose que l’on désigne). Ça ne vous rappelle rien?

Sais et Sait sont des conjugaisons du verbe savoir au présent de l’indicatif: je sais, tu sais, il sait. Et vous, le saviez-vous?

En résumé:

013 C'est et homonymes

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Laisser un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *