Ce court article vous aidera à bannir de votre expression écrite et orale une faute extrêmement courante : l’emploi du mauvais mode dans les subordonnées introduites par « après que ».

 

Le saviez-vous ? Contrairement à « avant que », « après que » doit toujours être suivi de l’indicatif et non du subjonctif. Cela peut sembler incroyable, car cette erreur est très courante et notre oreille s’est donc habituée à entendre le subjonctif après cette conjonction de subordination.

Exemples : Rangeons un peu avant qu’il vienne. Nous mangerons après qu’il sera arrivé (et non : après qu’il soit arrivé).

En effet, on considère qu’après que fait référence à un fait accompli et donc sûr (puisque l’action de la principale se passe après celle de la subordonnée introduite par « après que »), contrairement à avant que qui implique une certaine incertitude. Vous pouvez cliquer ici pour lire un rappel sur les différents modes de la conjugaison française et redécouvrir pourquoi le subjonctif est le mode de l’incertain tandis que l’indicatif est appelé mode du réel.

Attention : Il ne faut pas confondre le passé antérieur avec le plus-que-parfait du subjonctif.
Exemple : Après qu’il eut fait ses bagages, il les salua puis partit.
>> Après qu’il aura fait ses bagages, il les saluera puis partira.
>> Après qu’il a fait ses bagages, il les salue puis part.

Besoin d’une petite remise à niveau sur la concordance des temps ?

 

En résumé :

 

Je vous remercie comme toujours d’avoir lu cet article ! Vous êtes maintenant libre de poursuivre votre lecture en cliquant sur les articles similaires présentés ci-dessous, de découvrir nos recueils de grammaire et cahiers d’exercices disponibles sur Amazon, ou encore de partager cet article autour de vous grâce aux boutons mis à votre disposition ci-dessous ! A très bientôt pour un nouvel article.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article
  •  
  • 104
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    104
    Partages

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org //
Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.