Le saviez-vous ? On ne peut pas utiliser quoique/quoi que comme bon nous semble… Voici plutôt quelques astuces pour les différencier.

 

quoique (en un mot) est une conjonction qui exprime une concession, une réserve ou une objection après réflexion. On peut le remplacer par « bien que », « encore que ».

Exemples : Quoiqu’il soit déjà tard, je n’avais aucune envie de rentrer. Quoique plus jeune que son frère, il était plus mûr. Je partirais bien à la montagne… quoique, en fait je préfèrerais aller voir la mer cette année.

A noter : La subordonnée commençant par « quoique » est généralement au subjonctif.

 

quoi que (en deux mots) est un pronom relatif indéfini qui peut être remplacé par « quelle que soit la chose que/qui » ou « peu importe ce que/qui ». Il exprime aussi la concession.

Exemples : Quoi qu’il fasse, ce n’était jamais suffisant. Le public l’applaudissait quoi qu’elle dise.

 

En résumé :

041 Quoique ou quoi que

Partager cet article
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    1
    Partage

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org //
Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.