Faut-il écrire « faire partie » ou « faire parti » ? « Prendre partie » ou « prendre parti » ? Cet article va vous aider à choisir l’orthographe adéquate.

 

 

  • Lorsqu’ils sont accompagnés de l’auxiliaire être, parti / partie / partis / parties sont le participe passé du verbe partir. Il faudra donc chercher le sujet du verbe, puis accorder le participe passé en genre et en nombre avec le sujet en question, comme pour tous les verbes utilisant l’auxiliaire être.
    Exemples : Claire est partie. Jean est parti. Les filles sont parties. Ils sont tous partis.
    Pour en savoir plus sur l’accord du participe passé, cliquez ici.

 

  • Parti est un nom masculin qui fait référence à un groupe de personnes ayant les mêmes opinions ou intérêts, ou encore à un choix à faire.
    Exemples : Il a pris parti pour ses amis. Il a adhéré à un parti politique.
  • De nombreuses expressions utilisent le mot « parti » :
    – prendre parti : prendre position, s’engager au sujet de quelque chose
    – un parti pris : une opinion figée que l’on ne veut pas changer
    – prendre le parti de (faire quelque chose) : choisir une solution parmi plusieurs
    – tirer parti de quelque chose / quelqu’un : profiter de quelque chose / quelqu’un, l’utiliser au mieux
    – prendre son parti de quelque chose : se résigner, accepter quelque chose que l’on ne peut pas empêcher
    – épouser / prendre le parti de quelqu’un : se ranger du côté de quelqu’un, le défendre
    – faire un mauvais parti à quelqu’un : faire subir des violences ou tuer quelqu’un

 

  • Partie est un nom féminin qui peut désigner notamment une fraction d’un tout, une personne ou un groupe de personnes ayant des intérêts opposés à un autre groupe de personnes (dans une discussion, une négociation, un procès), ou encore l’ensemble des coups ou points nécessaires au cours d’un jeu ou sport jusqu’à la désignation du vainqueur.
    Exemples : Une partie de sa famille habite en Italie. L’avocat de la partie adverse nous a contactés. Ils ont fait une partie de ce nouveau jeu de plateau dont je t’ai parlé hier.
  • De nombreuses expressions utilisent également le mot « partie » :
    – faire partie de : être un élément de quelque chose
    – prendre quelqu’un à partie : s’attaquer à quelqu’un, s’en prendre à quelqu’un
    – être partie prenante : participer activement à quelque chose
    – être de la partie : participer à un projet commun ou être du métier
    – une partie de plaisir : qui est effectué sans effort et sans ennui
  • LA PLUS GRANDE PARTIE DE : Après « la plus grande partie de », le verbe reste au singulier. Exemple : La plus grande partie des spectateurs est partie avant la fin du film.
  • UNE PARTIE DE : Lorsque le nom qui suit « une partie de » est au pluriel, le verbe peut être conjugué au singulier ou au pluriel selon le sens que l’on veut donner : au singulier pour insister sur le groupe, au pluriel pour insister sur le nombre d’individus concernés.
    Exemples : Une partie des élèves avait attrapé la grippe. Une partie des livres achetés lors de cette brocante étaient des éditions de grande valeur.

 

En résumé :

 

096 Parti ou partie

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. Pourriez-vous svp le partager avant de partir ? Merci par avance ! 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.