Aujourd’hui débute une série de fiches sur les différents signes de ponctuation. Nous allons étudier les dix signes (brièvement, rassurez-vous !), puis nous terminerons par les règles de typographie, notamment la manière de placer les espaces au bon endroit lorsqu’on tape les signes de ponctuation sur un clavier d’ordinateur.

 

054 Ponctuation Virgule Point Virgule

 

 

Attaquons-nous sans plus attendre à la virgule et au point-virgule !

La virgule :

– Lorsqu’elle est à l’intérieur d’un groupe, elle permet d’éviter de répéter une conjonction de coordination (par exemple et, ou) qui n’apparaît alors qu’une seule fois, à la fin de l’énumération.
Exemples : J’aime les bonbons, les gâteaux et le chocolat. Je pense partir visiter l’Italie, l’Angleterre, le Japon ou la Nouvelle-Zélande.

– Lorsqu’elle est à l’intérieur d’une phrase, elle permet d’insérer, entre le sujet et le verbe, un complément d’information sur le sujet.
Exemples : L’enfant, qui n’avait plus faim, reposa sa tartine sur la table. Le jeune femme, éblouie par le soleil, ferma les yeux un instant.

– Elle permet de séparer des propositions pour indiquer une succession chronologique ou au contraire une liste d’actions simultanées.
Exemple : Elle arriva, sortit de la voiture, avança vers la porte et sonna.

– Elle peut également indiquer une relation logique entre deux propositions.
Exemples : Elle m’appelle, je lui réponds. Il freina sur la glace, la voiture dérapa.

– Enfin, elle permet de mettre un élément de la phrase en valeur en le déplaçant en début de phrase par exemple.
Exemples : Toi, tu n’as peur de rien. De l’autre côté de la rue, des enfants avaient entamé une partie de football.

Prononciation : la virgule provoque une courte pause dans la lecture de la phrase, sans toutefois que la voix baisse.

Le point-virgule :

Il permet de séparer deux propositions qui ont généralement entre elles une relation logique. On ne peut donc pas mettre de point-virgule n’importe où. Chacune des propositions séparées par le point-virgule pourrait être une phrase indépendante.
Exemples : Elle entra dans la cuisine ; le petit-déjeuner était prêt. Il avait froid ; il se servit un café.

Prononciation : On marque une pause un peu plus longue qu’avec une virgule, et la voix baisse, mais pas totalement.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! A très vite, pour la suite de nos fiches consacrées à la ponctuation.

 

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org //
Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.