Cet article vous aidera à bien différencier les homophones gène et gêne, qui se ressemblent beaucoup mais n’ont ni le même sens, ni les mêmes racines.

 

  • Un gène (nom masculin – accent grave) est un élément présent dans les chromosomes. Le mot trouve ses racines dans le nom grec qui signifie origine, naissance.
    Exemples : Sa vivacité d’esprit et sa soif de connaissances doivent être inscrites dans ses gènes. Ces chercheurs étudient les gènes et leur rôle dans la transmission de certaines maladies.
    Attention : Les mots dérivés de gène prennent un accent aigu (génome, génétique, etc.).

 

  • La gêne (nom féminin – accent circonflexe) désigne un sentiment ou un état de malaise (physique ou psychologique), un embarras, un désagrément imposé par une autre personne. Le mot vient de l’ancien français et faisait alors référence à la torture et aux aveux !
    L’expression « être sans gêne » signifie : prendre ses aises sans se soucier des autres.
    Exemples : Son départ précipité a causé une certaine gêne. Ses allergies lui causent une importante gêne respiratoire. Il est vraiment sans gêne !
    Note : Ce mot est rarement utilisé au pluriel.

 

  • Gêne est aussi une forme conjuguée du verbe gêner au présent de l’indicatif et à l’impératif.
    Exemples : je gêne, il/elle/on gêne, gêne !

 

En résumé :

117 Gene gene

Avant de partir, n’oubliez pas de partager cet article autour de vous ! Merci à tous.

 

Banniere pub Livres

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.