Bonne nouvelle : les verbes impersonnels sont faciles à utiliser, puisqu’ils ne se conjuguent qu’à la troisième personne du singulier avec « il », et qu’ils restent invariables.

 

 

049 Les verbes impersonnels

 

Ce sont généralement des verbes en lien avec la météo: il pleut, il neige. Ils se conjuguent à tous les temps sauf à l’impératif.

 

A noter : Le sujet des verbes impersonnels, « il », ne renvoie à rien ni à aucune personne (d’où l’adjectif « impersonnel », vous l’aurez compris).

 

Voici quelques exemples de verbes strictement impersonnels:
pleuvoir, falloir, y avoir, neiger, s’agir (de), etc.

Certains autres verbes peuvent également avoir des formes impersonnelles.
Exemples : il arrive que, il se peut que, il semble que, il manque

 

Rappel : les verbes et tournures impersonnels ne prennent pas la marque du pluriel. On dira donc:
« Il manque des pages dans ce journal. » et non pas « Ils manquent des pages dans ce journal », même si l’on parle de plusieurs pages.

 

Merci à Sonja qui a suggéré l’idée de cette fiche et à bientôt pour le 50ème article sur le site !

N’hésitez pas à partager cette fiche sur vos réseaux sociaux favoris en utilisant tous les outils de partage mis à votre disposition.

 

Si vous voulez encore plus d’astuces grammaticales, abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

 

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.