avril 2, 2015 by Christelle Molon in General, Gramemo Livres, Ressources 1 comments 1947 tags: , , ,

032 5 Bonnes Raisons pour se Mettre A Lire

Si vous me connaissez personnellement, ou même si vous suivez Gramemo depuis quelque temps, il y a une chose qui n’a pas pu vous échapper : j’aime lire. Je dirais même plus : j’adore lire. A tel point que la seule perspective de passer du temps dans une librairie ou de me retrouver entourée de bouquins suffit à me transformer en petite fille la veille de Noël. Lire n’est pas qu’un bête passe-temps, c’est… tellement plus que ça. Les lecteurs parmi vous devraient se reconnaître dans ce qui suit. Pour les autres… lisez, ceci est écrit spécialement pour vous et pourrait bien changer votre manière de voir (j’allais écrire: « ceci pourrait vous changer la vie », et je le pense réellement, mais je ne voudrais pas paraître trop grandiloquente). Commençons, donc. Pourquoi lire ?

 

1) Lire pour… ne plus jamais s’ennuyer

Comme tout « passe-temps » qui se respecte, la lecture permet de ne pas s’ennuyer (c’est la définition du passe-temps, après tout, non ?). Sa particularité, par contre, est qu’elle permet de ne plus s’ennuyer, nulle part. Grâce à leur format très portable, et en particulier aujourd’hui grâce aux eBooks, les livres peuvent facilement se glisser dans une poche ou un sac à main. Une salle d’attente bondée, un long voyage en train ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire. Vous n’avez aucune excuse, les gares et les aéroports sont assez bien équipés en la matière. En bonus, les livres représentent aussi une excellente alternative aux soirées télé, d’autant plus que des études ont démontré que contrairement à la télévision, la lecture favorisait un sommeil de meilleure qualité. Alors, pourquoi attendre ?

 

2) Lire pour… découvrir

Il existe tellement de sortes de livres qu’il serait vain d’essayer de les lister. Une distinction majeure est toutefois faite entre fiction et non-fiction. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a toujours quelque chose à apprendre d’un bon livre, qu’il soit précisément destiné à vous enseigner quelque chose (non-fiction) ou qu’il ait pour but principal de vous divertir (fiction). J’ai ainsi eu une furieuse envie d’en savoir plus sur l’île de Guernesey après avoir lu Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patates (roman que je vous recommande, d’ailleurs). Ou de découvrir la Suède après avoir lu la saga Millénium. Ou d’apprendre les règles du go après avoir lu le manga Hikaru no Go. Pays, langues, cultures… une chose est sûre, on ressort toujours plus riche d’un bon livre.

 

3) Lire pour… renouer avec son imagination

Il y a bien longtemps, lorsque vous étiez enfant, vous aviez une imagination sans bornes. Aujourd’hui les contraintes de la réalité vous ont peut-être forcé à mettre votre imagination de côté… après tout, ce n’est pas un truc d’adultes, n’est-ce pas ?… Détrompez-vous. On peut tout à fait avoir une imagination débordante et mener une vie d’adulte équilibrée. La seule différence étant qu’en laissant à nouveau votre imagination s’exprimer, votre vie sera plus riche et beaucoup plus intéressante. Oui, vous avez bien lu. Avouez que c’est tentant !

 

4) Lire pour… s’évader

Lorsque vous avez la chance de trouver un livre qui vous passionne (et croyez-moi, ce n’est pas si difficile que ça), vous êtes comme happé à l’intérieur de l’histoire et vous oubliez tout ce qui vous entoure. Vous êtes dans l’histoire, vous VIVEZ l’histoire. Il m’arrive souvent de lire dans le train, et il n’est pas rare que j’arrive au terminus (qui est heureusement l’endroit où je dois descendre) sans m’être rendu compte du temps passé ni même des allées et venues des autres voyageurs dans le wagon. Quand un auteur fait vraiment son boulot, son histoire capture tous vos sens et vous fait oublier tout le reste (soucis inclus, ce qui n’est pas négligeable). En somme, la lecture vous offre une pause dans les tracas du quotidien, quand vous voulez et aussi souvent que vous le voulez. Alors franchement, pourquoi attendre ??

 

5) Lire pour… mieux écrire en français

Cela peut apparaître comme un « effet secondaire » heureux, mais plus vous lirez, et plus vous vous sentirez à l’aise pour parler et écrire en français. Vocabulaire enrichi, grammaire plus sûre… Si de nombreux lecteurs rêvent de devenir des auteurs, ce n’est certainement pas par hasard. C’est en forgeant qu’on devient forgeron…

 

Bien entendu, si vous n’avez jamais pris plaisir à lire un livre, vous ne deviendrez pas un fanatique en quelques jours. Peut-être même aurez-vous encore quelques réticences après avoir lu les 5 points précédents. Comme par exemple…

 

1) « Je n’aime pas lire ! »

Soyez plus précis… vous n’aimez pas lire du tout, ou ce sont plutôt les gros pavés qui vous font peur? Vous avez été traumatisé par des cours de français pendant votre scolarité, où on vous disait quoi lire, et quand le lire* ? Aujourd’hui personne ne vous demande de lire des centaines ou des milliers de pages ! Si vous préférez les BD ou les mangas, c’est aussi de la lecture. Commencez par trouver un format et un univers qui vous plaisent, et vous verrez que lire deviendra naturel. Le secret est là : il faut lire ce que l’on aime, ni plus ni moins.

 

* Rassurez-vous, on guérit de ce genre de traumatisme ; je garde moi-même un souvenir douloureux de la lecture, à 12 ou 13 ans, du Vieil Homme et la Mer d’Hemingway, qui était sans arrêt interrompue par la nécessité, décrétée par la prof, de noter dans un tableau toutes les espèces animales et végétales inconnues pour en chercher le sens dans un dictionnaire. Résultat: une lecture hachée, inintéressante et fastidieuse. Sans compter que je n’ai plus aucun souvenir de l’histoire. Malgré cela, je lis aujourd’hui environ 1 à 2 livres par semaine.

 

2) « Je n’ai pas le temps de lire ! »

Attendez de trouver un livre qui vous passionne, et vous verrez: vous trouverez du temps comme par magie. Un voyage en bus ou en métro pour aller travailler, une heure ou deux avant de dormir… ce n’est pas le temps qui pose problème, mais toutes les façons dont on peut le gaspiller (Facebook, oui, je parle de toi, ne fais pas l’innocent).

 

3) « Lire, c’est pour les solitaires. »

Si la lecture est le plus souvent une activité solitaire (mais pas toujours, pensez aux parents ou aux animateurs qui lisent des livres aux enfants), rien ne vous oblige à garder ensuite pour vous ce que vous en avez pensé. Tout comme les films ou les séries, les livres génèrent énormément de discussions sur les forums, dans les groupes de lecture ou encore sur les sites ou pages dédiés. Pensez au Trône de Fer (La série de livres qui a inspiré la série télévisée Game of Thrones) ! En attendant la parution du prochain tome de la série, les fans publient théories sur théories sur le web, et de discussion en discussion, cette communauté est tout simplement devenue gigantesque. Les fans du Seigneur des Anneaux célèbrent quant à eux le Tolkien Reading Day tous les ans, le 25 mars… Lire commence souvent dans la solitude, certes, mais des goûts en commun peuvent sans conteste rapprocher les gens.

 

Enfin, avant de terminer je voudrais citer Jules Renard:

Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux.

 

 

En un mot comme en cent: lisez !

 

Merci d’avoir lu cet article. S’il vous a plu, n’hésitez pas à le partager !

(Si vous n’êtes pas un grand lecteur et que vous êtes parvenu jusqu’à la fin de cet article, bravo, vous êtes mûr pour attaquer des lectures plus longues !)

 


 

Inscrivez-vous pour Recevoir Gratuitement notre Guide de Ressources pour Améliorer dès maintenant votre Grammaire

*information requise

Voir les éditions précédentes de notre Newsletter

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the Author:

Christelle Molon, fondatrice de gramemo.org // Auteur de manuels de grammaire disponibles sur Amazon.
1 Commentaires:

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.